Élitiste ? La poésie ? La Ville de Tournai cherche à prouver le contraire pendant son festival poétique

Chronique de Jani Lambrechts et photos de la Ville de Tournai

Pendant cinq semaines, la Ville et la bibliothèque de Tournai mettent en avant la poésie avec leur festival ‘Tournai, ville en poésie’. La programmation variée, conçue pour toutes et tous, sera dévoilée partout dans la ville et les villages du Tournaisis du 10 mars 2023 au 8 avril 2023. La plupart des activités proposées sont gratuites. 

‘Habiter’, qu’est-ce que cela signifie pour vous? C’est vivre à l’intérieur de soi et du monde, prendre racine, élire domicile, trouver refuge… Les participants du festival sont invités à chercher leur propre réponse à cette question lors de différentes activités telles que des spectacles, des ateliers d’écriture, performances… Ce thème est également celui choisi par la Maison de la Culture de Tournai pour la saison culturelle de 2023. Tout comme l’année passée, les citoyens sont invités à partager leur interprétation du thème sous forme écrite. Leurs poèmes seront diffusés sur plusieurs écrans lumineux, installés à Tournai et ses alentours. Les organisateurs ont déjà reçu de nombreux textes, mais il est encore possible d’envoyer vos contributions. 

 

La particularité de cette édition ? De nouveaux lieux !

Le lieu le plus surprenant du festival est sans doute la Chèvrerie De la Croix De la Grise à Havinnes. Le premier avril, elle accueillera ‘Ma vie d’arbre et autres minuscules’, un spectacle de Nathalie Wargnies. Cette date n’est pas choisie au hasard : la volonté de l’artiste est de s’entourer de ballots de paille et de chevreaux pendant sa performance. Ces derniers ne sont pas encore nés, d’où la date plus lointaine. Le dix mars, le vernissage du festival aura lieu au CRECIT, le Centre de Recherches, d’Essais et de Contrôles scientifiques et techniques pour l’Industrie Textile. Ce lieu atypique est peu connu, mais il mérite d’être mis en lumière. Cette inauguration est à ne pas rater, car il s’agit d’une performance unique, qui a été créée pour l’événement : Haleh Chinikar, artiste, plasticienne et poétesse, y partagera sa réponse à la question ‘Où est ma maison ?’ Le spectacle sera suivi d’un moment d’échange festif.

Aller au-delà de la poésie élitiste

D’une part, l’objectif des organisateurs est d’essayer de montrer le visage inattendu de la poésie. Elle peut parler à tous, jouer sur le ressenti, le vécu et les émotions. Elle nous concerne tous. D’autre part, ils ont à cœur que la plupart des activités soient gratuites, pour que les prix ne soient pas un frein pour participer au festival. Stéphanie Hernandez, programmatrice du festival, explique : « Si on gardait les activités payantes, on restait dans l’idée générale que la poésie est un peu élitiste. On aimerait que les personnes se laissent surprendre, même celles qui ne sont pas spontanément attirées par l’art écrit. » 

Envie d’en découvrir plus ? Consultez le programme complet. Ou surfez sur les Facebook de la Ville de Tournai et de la Bibliothèque de Tournai.

Publié le 9 Mars 2023 par
Photo de Jani Lambrechts
Lambrechts Jani
Auteur
Autre

Tu vas kiffer aussi

trois expos2

Viiite ! Avant que la « Bête » ne revienne !...

reso

Résonance Gathering : Quand la musique unit pour la solidarité

Order in chaos

Exposition "Order in chaos" de Francis RODEO

Love International Film Festival Mons

Le 39e festival international du film de Mons, la chronique de Yoan sur Septmille.be

Rh2

Philo post-moderne et féminisme.