Naissance d'une nouvelle communauté : l'Eglise Pascalienne

Chronique et photos de Daniel Godart

Lis, viens, vois et crois.

Les mauvaises langues diront que les religions, c’est comme les pandas, chaque naissance est un événement… Pardonnez-les, Ô Prophète Pascal, ils sont aveugles, ils ne savent pas ce qu’ils disent...

Lecteur, toi qui me lis, sache que les ères les plus obscures sont sources d’odyssées éblouissantes, de croisades allégoriques, de blitzkriegs mystiques.
Mais tu es seul et tu as peur...
Des psaumes et sourates de Judée et du Moyen-Orient ta mémoire cachectique s’est vidée ?
Des préceptes neuneus des contreforts de l’Himalaya ta cervelle malmenée s’est éloignée ?
Sache que nos temps convulsent, qu’ils sont soumis aux affres du désordre, qu’ils ploient sous le poids de la mécréance, du réchauffement climatique, des prix abusifs des légumes et de la bière (les jours de Ducasse).
L’acédie te guette, je pressens qu’elle t’atteint d’ailleurs déjà.
 


 

N’aie plus peur, Ô Lecteur, car face au marasme, transcendant tout sur leur passage, le Prophète Pascal et l’Oracle Suprême s’avancent vers toi, ils ont vu, et, parce qu’ils sont bons, ils te parleront, comme ils condescendent à le faire à leurs bienheureux adelphes.
Transporté et radieux tu seras alors d’avoir reçu,comme présent, leurs paroles. Tu étais aveugle, désormais tu tenteras de voir, comme eux (Enfin, en moins bien hein… sinon, tu s’rais toi aussi proph… Bref, passons…)
Ainsi cela sera… Si tel est ton souhait.

Mais je vois, je subodore, je ressens également, Ô Lecteur, qu’il est temps pour moi de te foutre la paix…
Et surtout de te pousser à aller jeter un œil pur et dévot aux différents artifices sacerdotaux exposés, et c’est unique dans l’histoire merveilleuse des fois, aux regards ingénus des…(biffer la mention inutile)

- Athées  0
- Profanes 0
- Béotiens 0
- Gueux 0
- Non-initiés 0

Dont tu fais, permets moi de te le rappeler Ô Lecteur, encore partie.

Mitres, chasubles, ciboires, ostensoirs, chasse, bréviaires, clochettes et autres goupillons pascaliens sont visibles au Magasin de papier, 26 Rue de la Clé, 7000 Mons et ce jusqu’au 28 août.
Je te laisse, cher Lecteur, le temps pour moi de me prosterner à m’en pulvériser les lombaires devant l’image pieuse de la Chasse de Sainte Henrietta et puis de m’autoflageller un peu, car je t’avoue ma faute, Ô Lecteur, je l’ai zappée, leur procession…

Et maintenant,  Ô Lecteur, Va…
Va, vois et crois.
 

Plus d'infos :  Site de la communauté - Magasin de papier - Page Facebook

Publié le 10 Juillet 2023 par
daniel godart

Tu vas kiffer aussi

Love International Film Festival Mons

Le 39e festival international du film de Mons, la chronique de Yoan sur Septmille.be

Rh2

Philo post-moderne et féminisme.

Dany Danino

PB27 – Achevé d’imprimer par Dany Danino

kzjckzrnnzncrz

Tournai Ramdam Festival 2024 : Quand le Cinéma Dérange et Rassemble

Affiche du spectacle "Charles Dumont ne regrette rien..." - Hommage à la Môme Piaf

« On comprend pourquoi Piaf est encore là 60 ans après »