Ceci n’est pas une chronique comme les autres, elle a été écrite dans l'urgence…

On vous a déjà parlé, il y a peu, de la Maison Losseau

Il s’y déroule cette semaine une expo esthétiquement digne d’intérêt.

Il semblerait que la rétrospective consacrée à MIRÓ, au BAM, en 2022, ait laissé des traces dans l’inconscient collectif montois.

À un point tel que des jeunes de l’École du Futur, chapeautés par l’artiste plasticienne Juliette KARLSSON se sont initiés, avec pour socle d’influence les travaux du peintre catalan, à l’art du vitrail…

On doit bien vous avouer que la vénérable maison  Art Nouveau se prête admirablement, de par le "végétalisme" assumé de sa décoration, à mettre en valeur ces petits vitraux comme autant d’impertinents passereaux muticolores colonisant une respectable futaie.

Toutefois, connaissant la fébrilité des volatiles, on se doute bien que cela sera fugace…

Les oiseaux quitteront l’endroit le 22 décembre… Et oui, déjà.

Si l’effronterie chromatique de verroteries narguant avec malice un joyau architectural vous tente…

Ou si simplement la visite de ce lieu typiquement Art nouveau  fait se trémousser d'envie vos  nerfs oculaires…

N’hésitez plus…


 

J’allais oublier...Vu que l’expo se déroule dans la maison proprement dite, il va vous falloir vraisemblablement tenir compte des tarifs en vigueur… 

Et chausser des patins.

 

           N'oubliez pas, quoiqu'il advienne... Restez curieux!


 

Publié le 13 Décembre 2023 par
daniel godart
daniel godart

Tu vas kiffer aussi

Dany Danino

PB27 – Achevé d’imprimer par Dany Danino

kzjckzrnnzncrz

Tournai Ramdam Festival 2024 : Quand le Cinéma Dérange et Rassemble

Affiche du spectacle "Charles Dumont ne regrette rien..." - Hommage à la Môme Piaf

« On comprend pourquoi Piaf est encore là 60 ans après »

image vignette

Gouaches brutes et points d’arrêt.