Exposition Julien Brunet "Other lives"

Chronique et photos de Daniel Godart

Diplômé de l’école d’art de Mons (ARTS² ), Julien Brunet est artiste et enseignant en art. Dès que son emploi du temps le permet, il se prête au jeu de l’expo. En laissant librement s’entrecroiser dessins, peintures et sculptures.
Il expose d’ailleurs pour le moment à la THANKSgalerie du 28 avril au 27 mai au 22 Rue des Fripiers à Mons (du mercredi au samedi de 10h à 18h).

On pourrait parler de cohérence protéiforme lorsqu’on se penche sur la multiplicité des expressions artistiques de Julien Brunet…
Il y a un côté touche-à-tout que le peintre, dessinateur, sculpteur et prof assume totalement et qui n’est pas pour déplaire…
Son savoir-faire furète de style en style, de discipline en discipline, d’humeur en humeur, déversant un panel imposant d’émotions diverses… Des sculptures plumeuses ont chez certains des relents d’art maori, elles jouxtent des clones de bouts de bois pétrifiés, voire momifiés, qui éveillent chez d’autres des interrogations sur les prétentions de l’homme à l’immortalité, des dessins aux couleurs passées s’imposent ensuite à l’œil, à grands coups de teintes jaunies, comme autant de toiles pop-art nicotinées qu’on aurait dépendues hier d’un estaminet du siècle dernier, et puis d’autres encore, aux teintes pétillantes, aux propos enfantins.

Des teintes huileuses, moelleuses, débordantes de chaleurs sombres, imbibent avec exultation des feuilles quadrillées de cahiers d’écoliers, tantôt uniques, tantôt assemblées en tableaux conséquents… Enfin, une expo de Julien Brunet suscite le questionnement… Remontent immanquablement à l’esprit des souvenirs d’enfance, on s’y interroge sur le bien, le mal, l’optimisme, le pessimisme, le réel et l’absurde, la drôlerie et la gravité… L’artiste n’impose pas, il ne provoque pas… Il éveille. Allez-y, quelques tons bien chauds par ce froid grisâtre ne peuvent que vous faire que du bien.

Pour plus d'infos : Facebook  -  Site web

 Mer -Sam de 10h à 18h.  Rue des fripiers 22, 7000 Mons 

Et puis, tant que vous y êtes, jetez donc un œil aux premiers résultats de l’atelier «POLYDRAWINGS » (l’art délicat de sortir du coma une vieille polycopieuse !)… Où ça ?… Ben… Dans la vitrine juste en face de la galerie.

Publié le 2 Mai 2023 par
daniel godart

Tu vas kiffer aussi

reso

Résonance Gathering : Quand la musique unit pour la solidarité

Order in chaos

Exposition "Order in chaos" de Francis RODEO

Love International Film Festival Mons

Le 39e festival international du film de Mons, la chronique de Yoan sur Septmille.be

Rh2

Philo post-moderne et féminisme.

Dany Danino

PB27 – Achevé d’imprimer par Dany Danino