Nom de code « Fe 26 », destination le 15, à la galerie de l’Atelier des Capucins à Mons pour communier avec ferveur et ardeur. Toucher la serrure de métal, entrer et se sentir immédiatement galvanisé par les œuvres en fer de Ferruccio Maierna, un matériau à la fois froid et conducteur de chaleur.

Fe 26
Fe 26

Le déplacement à pas feutrés vers chaque étape, chaque œuvre induit un rituel, par l’admiration de longues bandes de métal superposées, métaphore de nos lignes du temps. Des frises chronologiques se couchent littéralement les unes sur les autres jusqu’à former une ombre commune et à trouver l’ombrage celui qui permet de se reposer. Les évènements marquants de nos existences s’énumèrent, se chevauchent . Plier-plisser- supplier la tôle pour marquer l’étape au fer rouge. Gravir les échelles temporelles, tant et si bien que la matière s’apprivoise, devient ductile sans ployer sous les strates des vicissitudes de la vie. Le fer pur est un métal de transition, nous sommes des êtres en perpétuelle transition. FER, trois lettres réunies dans une trinité langagière ; la Façon, l’Energie, le Rouge.

L’acte créateur se codifie sous le rythme des plis, des yeux plissés pour concentrer le   rayon lumineux sur la rétine. Dans l’antre de son atelier, l’artiste expérimente, réussit à retenir la matière et la défie, jeux du génial créateur, à la vie, y croire dur comme fer. Le sculpteur italien offre à la tôle son plus beau rôle, il pose un cadre, serti et crée aussi des parues, des bijoux  -des pendentifs et des bracelets de fer et de laiton.

Ferruccio répertorie, archive toutes les cambrures du fer et célèbre la valeur sacrée du fer, respecté en tant que matériaux qui murit dans les entrailles de la terre, symbole de fertilité et protecteur des récoltes. 
Les marques sont profondes, arides et gardent l’empreinte du touché de l’outil. Quel est l’objet de sa requête vous demandez-vous ? C’est écrit entre les plis, tracé dans les commissures, consigné sur le point de rencontre et enfui comme une confidence. Dans la section objet : Un capucin est aussi un « flamboir », un ustensile de cuisine très ancien en métal servant à verser de la graisse sur une pièce de viande, une volaille pour la flamber. A la fois présent dans les outils, armes de combat et les objets du quotidien, le fer façonne redoutablement nos civilisations.

Un ultime regard vers l’œuvre « una lunga storia » puis refermer la porte et faire vœux de revenir. A votre tour, visitez l’exposition « Empreintes du temps » et forgez-vous votre propre opinion.

L’exposition est visible du 16/03 au 07/04/2024, les vendredi, samedi et dimanche de 14h à 18h ou sur rdv. Renseignements : Richard Miller 0474 473764, richardmiller1070@gmail.com

Publié le 25 Mars 2024 par

Tu vas kiffer aussi

Love International Film Festival Mons

Le 39e festival international du film de Mons, la chronique de Yoan sur Septmille.be

Rh2

Philo post-moderne et féminisme.

Dany Danino

PB27 – Achevé d’imprimer par Dany Danino

kzjckzrnnzncrz

Tournai Ramdam Festival 2024 : Quand le Cinéma Dérange et Rassemble

Affiche du spectacle "Charles Dumont ne regrette rien..." - Hommage à la Môme Piaf

« On comprend pourquoi Piaf est encore là 60 ans après »