Chronique – Clôture Tournai Jazz Festival

Chronique et photos de Guy Mathon

Pendant une dizaine de jours, le Tournai Jazz Festival a électrisé la Cité aux Cinq Clochers. Retour sur la soirée de clôture du Tournai Jazz Festival animée notamment par le concert de Kimberose.

L’édition 2022 du Tournai Jazz Festival a été un beau succès populaire. Les retrouvailles avec son fervent public, enclin à savourer la qualité musicale après la crise sanitaire, se sont soldées par un vif succès.

Le festival s’est clôturé dimanche soir par un concert exceptionnel de Kimberose. L’artiste y est apparue avec sa voix soul et ses déhanchés électriques, dévoilant une femme avec une réelle force, battante qui dompte la lumière et les rythmes.

Elle était accompagnée de ses musiciens Paul Parizet (guitare), Timothée Bakoglu (Claviers), Jérémy Louwerse (basse et synthé) et Rémi Ferbus (batterie).

Durant le concert, Kimberose a interprété quelques titres de son dernier album « OUT » qui révèle que l’artiste a su explorer ses failles, accepter ses faiblesses pour renaître et faire entendre sa voix dans toutes ses nuances.

En guise de clôture du Tournai Jazz Festival, les organisateurs ont récompensé la fidélité des festivaliers en leur offrant gratuitement dans le Magic Mirrors, le concert de Frank Deruytter’s P-Funk machine afin de fêter la musique jusqu’au bout de la nuit.