Chronique – EP Chopper / Un tour à moto

Chronique de Daniel Godart

Découvrez le nouvel EP de Chopper : Promo Kiss. Le groupe montois nous emmène faire un tour à moto en empruntant cette fois-ci des virages sinueux et plus serrés que d’ordinaire dans un album fouillé qui vaut le détour.

Chopper « Promo Kiss » Fond Musical International 2021.

Tout va mieux, d’ailleurs, et c’est un signe, Chopper revient.

Soyons clairs, jusqu’à présent, les balades en chopper avaient un côté auto-hypnotique, elles se délectaient de longues lignes droites bordées de notes suggérant le décollage vers quelques couches atmosphériques. (Tropo, strato, méso… c’est vous qui voyez). Ces take off précovidiens avaient aussi des relents loungesques qui sentaient bon les sofas moelleux et les verres de Spritz.

Confinement aidant, le Chopper de 2021 se recentre maintenant sur les petites routes, celles en lacets, complexes, pleines de virages, de ralentis et de changements de rapports négociés les fesses biens vissées sur une sellerie bien plus spartiate.

On ne boit plus de Spritz non plus, il faut tenir le guidon…

Certes il reste bien quelques longs tronçons rectilignes, histoire de ne pas trop casser l’image, mais le résultat, tout en relief, vaut le détour, l’EP s’appelle Promo Kiss, c’est fouillé et ça reste planant tout en s’emplissant de dérisoire, d’humour, de finaux à rallonge et de pointes d’audaces rythmiques…

Un chouia plus « expérimental » qu’à l’ordinaire, l’EP contient encore et toujours ce soupçon de décalage subtil qui semble bien être la marque de fabrique de nos deux Philous .

Du bon Chopper , en mode routes secondaires pour le coup.

Si vous désirez en savoir plus, suivez Chopper via les liens suivants